Développement et construction de la voix genrée

La voix est une composante invisible, et pourtant fondamentale, de la dimension corporelle du genre. Il s’agit d’un caractère sexuel secondaire, au même titre que la pilosité faciale ou la morphologie du corps, c’est-à-dire une marque du dimorphisme au sein de l’espèce humaine. Pourtant ces attributs, grossièrement corrélés au sexe biologique à l’échelle du groupe, sont également chargés, à l’échelle individuelle, d’une valeur symbolique : ils sont perçus comme preuves de la masculinité ou de la féminité de leur porteur ou leur porteuse. La voix, comme image sonore du corps qui la produit, n’échappe pas à cette règle. Ainsi, derrière le message linguistique qu’elle transmet, nous tirons de la façon de parler de notre interlocuteur ou de notre interlocutrice d’autres inférences indirectes sur son sexe, son âge, sa compétence, sa fiabilité, son orientation sexuelle, etc…

Continuer la lecture de Développement et construction de la voix genrée

Rôle des indices acoustiques dans la compréhension de la parole chez les individus normoentendants et malentendants

Version pré-publication d’un article à paraître dans les Cahiers de l’Audition. J’aborde ici la capacité de notre système auditif à adapter (ou non) son écoute pour comprendre une discussion malgré des conditions adverses comme un bruit de fond ou des pertes auditives. Cet article a été rédigé pour un lectorat d’audioprothésistes et il est donc un peu plus technique que le reste de ce blog. Néanmoins, il me semble intéressant de le publier ici, notamment pour la dernière partie, qui traite des difficulté d’adaptation des personnes malentendantes à leur audioprothèse.

Continuer la lecture de Rôle des indices acoustiques dans la compréhension de la parole chez les individus normoentendants et malentendants

L’image de classification auditive, partie 1 : Le cerveau comme boîte noire

La méthode dite de la corrélation inverse (en anglais reverse correlation ou plus familièrement revcorr) est une approche psychophysique relativement récente. Elle fit sa première apparition dans les années 70 dans les travaux de Albert J. Ahumada Jr., à l’époque chercheur à l’Université de Californie à Irvine, qui s’intéressait alors à la stratégie par laquelle notre système auditif parvient à détecter un ton pur (un « bip ») dans un bruit de fond [1, 2]. Pour attaquer ce problème, Ahumada décida de corréler directement chaque son à la réponse que celui-ci engendre chez un individu. L’idée de cette approche lui venait probablement de sa formation en mathématiques en lien avec l’ingénierie : en effet, une méthode similaire était déjà appliquée depuis les années 50 pour caractériser des systèmes physiques, comme les circuits électriques.

Continuer la lecture de L’image de classification auditive, partie 1 : Le cerveau comme boîte noire

Un bruit qui altère votre perception des syllabes

Dans ce court article, j’illustrerai le processus de compréhension des syllabes par le cerveau au moyen d’une petite « expérience amusante » de psycholinguistique. Il s’agit en fait d’une illusion auditive, basée sur la manipulation des indices acoustiques, qui est à la base d’une étude que nous avons réalisée et qui devrait être publiée sous peu.

Continuer la lecture de Un bruit qui altère votre perception des syllabes

Qu’observent les sciences cognitives ?

S’il n’est pas certain qu’il existe une méthode commune à toutes les disciplines des sciences naturelles et des sciences humaines, toutes s’accordent néanmoins sur l’idée qu’une conclusion scientifique doit être fondée sur des observations quantifiables. Dans les sciences expérimentales, ces observations sont obtenues lors d’expériences spécialement mises en place par le chercheur pour isoler le phénomène qui l’intéresse de manière reproductible [1]. Continuer la lecture de Qu’observent les sciences cognitives ?

Hello World!

Bienvenue chères visiteuses et chers visiteurs,

Vous trouverez sur ce site un aperçu de mon travail de chercheur ainsi que l’ensemble de mes publications scientifiques.

De plus, mon objectif est de l’enrichir, à terme, d’articles de vulgarisation plus transversaux, portant sur la compréhension de la parole et plus généralement sur la perception des sons, ainsi que de réflexion sur la recherche scientifique.

Bonne lecture,

Léo Varnet