Archives de catégorie : Malentendance

Âge et pertes d’intelligibilité chez les personnes presbyacousiques appareillées – Retour sur le projet Genopath

La publication, le mois dernier, de l’article « Contributions of Age-Related and Audibility-Related Deficits to Aided Consonant Identification in Presbycusis: A Causal-Inference Analysis » dans la revue Frontiers in Aging Neuroscience vient clôturer 1 an et demi de travail d’analyse sur un projet qui, lui, court depuis 2009 (intitulé « Projet Genopath »). Cette collaboration de longue haleine entre l’équipe de la professeure Christine Petit (avec Sophie Boucher et Crystel Bonnet) et la nôtre (composée de Christian Lorenzi, Agnès Léger et moi-même) portait sur une étude statistique à grande échelle des pertes d’audition liées à l’âge. Le texte de l’article est disponible en accès ouvert sur le site de l’éditeur. Visant un public scientifique, il est rédigé en anglais et dans un langage technique. Néanmoins, je pense que les résultats obtenus sont susceptibles d’intéresser un plus large public, et j’en propose donc ici un résumé en français.
Continuer la lecture de Âge et pertes d’intelligibilité chez les personnes presbyacousiques appareillées – Retour sur le projet Genopath

Pertes de sensibilité auditive et pertes supraliminaires : pourquoi l’audioprothèse parfaite n’existe pas.

La prise en charge du handicap auditif est un enjeu majeur dans notre société. En France, on dénombre environ 5,5 millions de personnes malentendantes1, soit environ 8,6 % de la population. Certaines formes de surdité apparaissent au cours de la vie, que ce soit du fait d’événements extérieurs (p.ex. traumatisme acoustique) ou par l’effet naturel du vieillissement. On parle dans ce dernier cas de presbyacousie, une pathologie causée principalement par la dégénérescence de certaines cellules de la cochlée et du nerf auditif et qui se traduit par une diminution progressive de la capacité de l’oreille à transmettre l’information sonore au cerveau.

Continuer la lecture de Pertes de sensibilité auditive et pertes supraliminaires : pourquoi l’audioprothèse parfaite n’existe pas.

Rôle des indices acoustiques dans la compréhension de la parole chez les individus normoentendants et malentendants

Version pré-publication d’un article à paraître dans les Cahiers de l’Audition. J’aborde ici la capacité de notre système auditif à adapter (ou non) son écoute pour comprendre une discussion malgré des conditions adverses comme un bruit de fond ou des pertes auditives. Cet article a été rédigé pour un lectorat d’audioprothésistes et il est donc un peu plus technique que le reste de ce blog. Néanmoins, il me semble intéressant de le publier ici, notamment pour la dernière partie, qui traite des difficulté d’adaptation des personnes malentendantes à leur audioprothèse.

Continuer la lecture de Rôle des indices acoustiques dans la compréhension de la parole chez les individus normoentendants et malentendants